Tchad: Une plateforme d’information et d’orientation favorise l’intégration professionnelle des jeunes

NAINDOUBA WILLIAMS, Wrestling Lotiko et MBAINAISSEM MAXIM, étudiants dans une Université du Tchad, facilitent l’intégration professionnelle des jeunes diplômés sans emploi et des étudiants tchadiens.
C’est à travers une plateforme nommée « Plateforme d’Education, de Recherche, d’orientation et de Formation » (PEROF) que ces trois jeunes font ce travail. Cette plateforme est un plateau d’information et d’orientation des jeunes à double option: physique et virtuelle. En clair, elle consiste à renforcer la capacité des jeunes diplômés pour l’obtention de leur premier emploi en leur apprenant à comment écrire: un curriculum vitae; une lettre de motivation; une demande de stage ou d’emploi; savoir vendre son profil; se préparer à un entretien d’embauche.

Comme son nom l’indique, les activités de PEROF tournent autour des formations, avec de modules variées et sanctionnées par les attestations de fin de formation; des journées et semaines d’orientation: un échange professionnel entre les personnels des entreprises et les élèves/étudiants pour permettre à ces derniers de s’inspirer des expériences des autres et faire un bon choix du métier ; les visites dans les organisations de la place afin de rapprocher le monde scolaire au monde du travail; les conférences débats interactives accès sur des thèmes d’actualités dans le domaine de l’emploi.
La plateforme a plusieurs projets. Parmi ces projets, les plus phares sont : la création d’un centre intérimaire où les étudiants peuvent interagir ; la création des partenariats avec les entreprises de la place pour permettre aux étudiants de bénéficier des opportunités de stages et l’implantation du projet au niveau régional.

« La formation reçue dans nos différentes universités ne nous apprend pas seulement à être demandeur d’emplois mais aussi et surtout pourvoyeur d’emplois et porteur de projet. Il est temps que cette jeunesse enlève l’idée d’intégrer la fonction publique et de développer l’esprit entrepreneurial et que entrepreneuriat en question soit enseigné dans les écoles comme une matière à part entière. »

Entreprendre au Tchad n’est pas une chose aisée. Ces jeunes étudiants pensent changer positivement les mentalités de leurs pairs et les inspirer à embrasser l’entreprenariat quel que soit l’obstacle auquel ils font doivent font face, car « lorsque la volonté y est la réussite frappe à la porte. », encouragent-ils.

Junior BEKOUTOU

Junior Masra BEKOUTOU est diplômé en Sciences de l’Education. Il est rédacteur en chef au Club des Jeunes Reporters de N’Djamené (Club créé par l’Unicef en partenariat avec le ministère tchadien de la communication). Réalisateur et animateur d’une émission des jeunes à la radio FM Liberté de N’Djaména, BEKOUTOU Junior est aussi un blogueur émérite. En décembre 2016, il a remporté le premier prix au concours «champion des droits de l’enfant », dans la catégorie radio.
Il récidive avec un prix remporté en 2017 au même concours dans la catégorie presse en ligne.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *