Réseau relationnel : 3 clés pour un entrepreneur

Il y a quelques temps, j’ai fait un article  en destination des chercheurs d’emploi intitulé Comment trouver de l’emploi Grace au réseau relationnel. L’idée était tout simplement de montrer à quel point avec notre réseau relationnel on est capable de construire de grandes choses et même de se construire une place de choix dans les esprits des plus grands de notre secteur d’activité. Loin d’être de ceux qui sortent les discours conscientisateurs tout en occupant la posture de savant, je viens avec ce nouvel article ressortir des points qui selon moi aiderait toute personne non seulement à mieux se construire un vrai réseau relationnel, mais aussi à utiliser ce réseau pour réussir son entreprise.

CCO : Pixabay
CCO : Pixabay

Il n’est pas question ici de personnal branding, ou encore moins des techniques qui y mènent. Cela fait un sacré bout de temps que j’ai décidé de me lancer dans l’entrepreneuriat avec une idée en tête ‘’changer le monde’’. Plein de rêves bercent mon existence tous les jours que Dieu crée, et dans cet univers j’ai fait la rencontre d’un nombre incalculable de personnes douées les unes comme les autres.

De mon observation j’ai pu tirer ces quelques règles que je m’en vais partager avec vous.

« Si quelqu’un te dit quelques chose, même si tu crois connaitre déjà ce qu’il te dit, tais-toi et écoute »

Parce que entreprendre c’est adresser une solution à un problème réel de la société, ou encore apporter une nouvelle manière de voir le monde, il est important de savoir que pour réussir dans cet univers, même si nous sommes le plus intelligent du monde, nous avons à obéir à certaines règles, que je qualifierai même de règles humaines.

 

1. L’humilité

Je commence par ce point simplement par ce que je pense c’est le plus important de tous. Lorsqu’on est porteur d’une idée, on a généralement l’impression que le monde est contre nous. Etre humble ici pour moi c’est prendre les critiques du bon angle. Etre humble, pour moi ici se réfère à accepter les avis des autres et écouter ce qu’ils ont à dire.  Parce que se sont ces feedbacks qui permettent au porteur de projet de modeler au mieux son projet.

Ma mère disait souvent : ‘’ Si quelqu’un te dit quelques chose, même si tu crois connaitre déjà ce qu’il te dit, tais-toi et écoute car tu ne sais pas si dans ce qu’il dira une chose en sortira que tu ne connaissais pas’’

 

 2. Bien s’entourer

Comme on le dit souvent, notre environnement définit notre réussite ou notre échec ; alors il est important de bien le choisir. Choisir son environnement revient à choisir ces personnes dans notre réseau relationnel suffisamment objectives, pour nous dire de manière directe, ce  qui va ou qui ne va pas, sans détour aucun.

 

Crédit Photo : Photoshop par Marco
Crédit Photo : Photoshop par Marco

 

3. Parler de son projet

Il y’a une phrase revenant chez les jeunes entrepreneurs : ’’ on va voler mon idée’’. Cela n’a jamais été ton idée : A la minute où tu y penses, crois-moi 1000 autres personnes ont eu la même idée que toi. Ils ont perçu le même problème et certainement proposé la même solution que toi. En parler à plusieurs personnes te donnera un avis global de la chose, et des différentes manières dont tu pourrais adresser une solution au problème. En parler ne fera que mieux te permettre de construire ta solution.

 

Nombreux sont les success story que nous connaissons qui ont débuté dans un garage ou dans une chambre d’étudiants. A regarder de très près, chacune de ces réussites a su allier idée, persévérance, rêve, mais surtout les trois points que nous avons cités plus haut.

 

 

Marco MBILA, CEO at agence Arch Communication RH

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *