Tchad: “LTY”, une pépite de l’art plastique engagée pour l’éducation des jeunes

“LTY”, de son vrai nom Amata L. est une jeune artiste peintre, designer et décoratrice Tchado-Suisse. Âgée de seulement 24 ans cette jeune pépite de l’art plastique est à l’initiative de plusieurs projets au Tchad, pays où elle réside dont notamment celui de l’établissement de sa propre maison de création artistique au Tchad.

cc: LTY

Entreprendre l’Afrique: Bonjour pourriez-vous, vous présenter à nos chers lecteurs ? (Nom, Prénom, âge, fonction, parcours académique, parcours professionnel, etc.)

Je m’appelle Lty, de mon vrai nom Amata L. , née le 6 janvier 1994. Je suis une jeune artiste peintre, designer, décoratrice murale, Tchado-suisse. En 2017, pendant 4 mois de formation et application, je me suis perfectionner et appris les  techniques et les bases du dessin, avec un artiste Suisse,  BonValet.

Entreprendre l’Afrique: LTY, pourriez-vous nous en dire un peu plus sur votre initiative? 

LTY: J’ai mis en place ma propre maison de création artistique, Art by Lty  où j’expose principalement les tableaux que j’ai moi même réalisé. A travers mes créations, j’exprime des choses auxquelles la société actuelle n’y prête plus attention. C’est à partir de là que j’ai décidé de nommer Mes créations “Axiome*”, mais au sens large.

Je fais du réalisme, de la fantaisie et de l’art abstrait. Au-delà de ça, pour que cet art puisse impacter la majorité des personnes et puisse avoir un effet positif dans la société, je multiplie des initiatives. Comme par exemple, actuellement je travaille sur un projet d’éducation par l’image avec des messages illustrés.

*Axiome: par définition signifie une proposition considérée comme évidente, admise sans démonstration.

Entreprendre l’Afrique: Travaillez-vous en équipe ? Si oui, pouvez vous nous les présenter ? Comment fonctionnez-vous ? (si vous souhaitez mettre en avant votre équipe, sinon passez la question)

LTY: Je travaille avec un manager sur tous mes projets qui n’est autre que mon mari: Taoufiq. C’est une personne très sympa qui porte également beaucoup d’initiatives. De plus, il a effectué des études en communication et m’aide donc à bien structurer mes idées et à accroître mon réseau professionnel. 

Entreprendre l’Afrique: Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer ?

LTY: J’avais vraiment émis le besoin d’exprimer ma vision et ma fantaisie. A mes débuts, je ne savais pas comment l’exprimer mais j’ai fini par très vite comprendre que j’était le genre de personne qui excellait dans le visuel et que l’art était ma passion, ma voie.

Je peux rajouter que j’ai vraiment mis du temps pour trouver mon chemin, mais aujourd’hui j’en suis ravie.

Entreprendre l’Afrique: Si l’on devait retenir 2 mots de vous, quels seraient-ils ? Et pourquoi 

LTY: Discret et Visionnaire.

Parce que si je devais retenir une chose dans le monde: c’est que tous les grands succès, même ceux incluant la technologie qui nous influencent et nous distraient énormément aujourd’hui sont le fruit de la réussite acquise grâce à une vision mais également grâce à la discrétion. Les grands révolutionnaires de l’univers sont toujours ceux qui se sont abstenus de tout ce que la belle vie propose au grand nombre.

cc: LTY

Entreprendre l’Afrique: Quelles ont été (la) ou les personnes qui ont influencé votre parcours ainsi que vos choix professionnels ou personnels ?

LTY: Je  dirai sans hésiter: ma mère, Ruth et mon mari Taoufiq, qui pour rappel est également mon manager.

Entreprendre l’Afrique: Quelle est votre vision pour la suite ? Comment envisagez-vous le développement de votre initiative?

LTY: Je souhaite à travers mes actions et différentes initiatives, promouvoir mon savoir faire dans le souci de contribuer à l’éducation et au développement de la société. Je souhaiterais également voir des jeunes africaines épanouies dans leurs rêves et faire en sorte que mon art aille au-delà de sa sphère afin de toucher le plus grand nombre.

Entreprendre l’Afrique: Quel message aimeriez-vous passer aux personnes qui lieront votre article? 

LTY: Aux investisseurs, je lance un appel pour soutenir mon projet d’éducation via l’image. Ce projet qui est actuellement en phase de préparation, est une initiative propre et se concentrera sur l’éducation des jeunes grâce a l’image par le moyen du numérique.

Aux jeunes africains, surtout aux jeunes filles et femmes,” Laissez le monde vous faire rêver mais ne le laisser pas vous emporter”, soyons entreprenant et courageux. 

cc: LTY

Vous pourrez contacter notre invitée via les coordonnées suivantes: 

Tel: (+235) 65 35 46 09 / 91 00 68 97

Manager: M. Bethel Taoufiq – ( +235) 66 26 93 00

Mail: sof.taoufiq@gmail.com

Facebook: Lty (@artbylty)

Website: https://artbylty.wixsite.com/ltyart

Sandrine NAGUERTIGA

Consultante et formatrice, je suis passionnée par tout ce qui attrait au digital. Tech-entrepreneure et blogueuse (Mondoblog-RFI), j’accompagne les porteurs de projets dans leurs projets de créations d’entreprises et les entreprises dans leur stratégie de communication digitale. Je fais partie de ces personnes qui croient en cette Afrique fascinante et aux nombreux talents cachés mais bel et bien présents. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai choisi, à travers la création d’ “Entreprendrelafrique.com” de contribuer à la promotion de cette Afrique qui inspire et qui gagne. Je communique tant par passion que par détermination, ce qui fait qu’il est très difficile de m’arrêter quand je me lance.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *