Le Centre pour le Dialogue Humanitaire facilite la rencontre entre la jeunesse Malienne et les institutions au Sahel à Bamako

Dialogue des jeunes avec les institutions au Sahel les 13 et 14  juillet au grand Hôtel de Bamako.  

Les 13 et 14 Juillet 2017 s’était tenu au Grand Hôtel de Bamako, le Dialogue entre les jeunes maliens et les institutions respectives.

Cette rencontre découle de celle du 03 au 06 Juin 2017, toujours à Bamako, qui avait réuni environ 75 jeunes issus des pays du G5 Sahel et de la diaspora.

L’atelier organisé et facilité par le centre pour le Dialogue Humanitaire (centre HD) au Mali avait pu réunir des jeunes venus des régions de Kayes, Mopti, Sikasso, Menaka, du district de Bamako mais également de la diaspora.

Les thèmes abordés lors de cet atelier étaient entre autre les défis qui touchent la jeunesse malienne tels que :

  • La question des migrations, de la paix et de la sécurité
  • La question de l’éducation et de la formation pour les jeunes
  • L’inadéquation de la formation professionnelle et le manque d’opportunités
  • La radicalisation et bien d’autres sujets auxquels sont confrontés les jeunes maliens

L’objectif de la rencontre était de déterminer les articulations entre les stratégies nationale et sous régionale à savoir :

  • Encourager les autorités à prendre en compte prioritairement les thématiques sur lesquels les jeunes ont travaillé lors des rencontres locales de Mai 2017, autant dans l’analyse que la mise en œuvre des politique et stratégie jeunesse de leur pays en faisant ressortir les priorités.
  • Procéder à une analyse comparative des résultats des travaux des autorités et des recommandations sorties des rencontres des jeunes.
  • Faire la synthèse des analyses.
CC: Youssouf Diakite

Une rencontre directe entre les jeunes et les autorités :

Cette rencontre était une véritable occasion pour les jeunes présents de pouvoir communiquer directement avec les représentants des différentes autorités et leur faire part de leurs analyses et doléances. Parmi les autorités présentes, on trouvait :

Les représentants des ministères :

  • De la jeunesse et de la construction citoyenne
  • Des affaires étrangères, (comité National de Coordination des activités du G5 Sahel au Mali)
  • Des maliens de l’extérieur et de l’intégration Africaine
  • De la promotion de l’investissement et secteur privé
  • De l’Education Nationale
  • Des Affaires Religieuses et du Culte
  • De la promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille
  • De la sécurité et de la protection Civile
  • De l’environnement, de l’assainissement et du Développement Durable
  • De l’emploi, et de la Formation Professionnelle
  • Du travail, de la Fonction publique, chargé des Relation avec les Institutions

La présence de la diaspora :

Une des particularités de cette rencontre était aussi la représentation de la jeunesse Malienne vivant à la diaspora, par la présence du président de l’ADYFE (African Diaspora Youth Forum in Europe), une plateforme d’organisation dédiée aux jeunes africains installés en Europe. Son CEO, Youssouf Simbo Diakite avait pu prendre part à cette rencontre nationale pour le compte de la jeunesse malienne à la diaspora et ainsi montrer que la diaspora était un levier important dans le développement du pays.

Présence de Youssouf Simbo Diakite, CEO de l’Adyfe (en deuxième position, en partant de la gauche)

Comme le disait Yousouf Diakite de l’ADYFE : « Une des façons pour nous jeunes de la diaspora de participer au développement de notre continent est aussi de leur apporter toute l’expertise nécessaire, sans forcément rentrer définitivement au pays ».

D’autres rencontres se sont tenues au Niger et au Burkina-Faso et se tiendront à savoir celles du Tchad et de la Mauritanie.

 

Sandrine NAGUERTIGA
(avec la contribution de Hawa Dakono, centre HD Mali).

Sandrine NAGUERTIGA

Consultante et formatrice, je suis passionnée par tout ce qui attrait au digital. Tech-entrepreneure et blogueuse (Mondoblog-RFI), j’accompagne les porteurs de projets dans leurs projets de créations d’entreprises et les entreprises dans leur stratégie de communication digitale. Je fais partie de ces personnes qui croient en cette Afrique fascinante et aux nombreux talents cachés mais bel et bien présents. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai choisi, à travers la création d’ “Entreprendrelafrique.com” de contribuer à la promotion de cette Afrique qui inspire et qui gagne. Je communique tant par passion que par détermination, ce qui fait qu’il est très difficile de m’arrêter quand je me lance.

Sandrine NAGUERTIGA

Sandrine NAGUERTIGA

Consultante et formatrice, je suis passionnée par tout ce qui attrait au digital. Tech-entrepreneure et blogueuse (Mondoblog-RFI), j'accompagne les porteurs de projets dans leurs projets de créations d'entreprises et les entreprises dans leur stratégie de communication digitale. Je fais partie de ces personnes qui croient en cette Afrique fascinante et aux nombreux talents cachés mais bel et bien présents. C'est une des raisons pour lesquelles j'ai choisi, à travers la création d' "Entreprendrelafrique.com" de contribuer à la promotion de cette Afrique qui inspire et qui gagne. Je communique tant par passion que par détermination, ce qui fait qu'il est très difficile de m'arrêter quand je me lance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *