Interview: NAWALI, la plateforme innovante de gestion immobilière fondée par Aïta MAGASSA

Aïta MASSAGA

Aïta MAGASSA est une jeune entrepreneure experte dans le domaine de l’immobilier.

A 34 ans, cette jeune maman de 3 garçons est actuellement Responsable de site de 4 résidences de logements sociaux pour étudiants. Elle a son portefeuille une gestion d’environ 500 logements et manage une équipe de 2 personnes. Cumulant une formation de secrétaire polyvalente et un BTS assistante de gestion PME/PMI, Aïta a eu un parcours polyvalent. Riche de ses 10 ans d’expérience en gestion locative chez des bailleurs sociaux mais également dans l’insertion professionnelle, elle a su à chaque fois mettre à profit son relationnel dans ses choix professionnels.

Elle a donc, en parallèle de son poste de Responsable de site en gestion locative étudiante, choisit de créer une plateforme de gestion immobilière: NAWALI.

Elle s’est confiée à nous dans cet article que nous vous invitons à découvrir sans plus tarder.

Entreprendre l’Afrique: Aïta, vous avez donc lancé votre agence de gestion location immobilière, “NAWALI”. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur cette initiative? 

Aïta MAGASSA: J’ai créé NAWALI, qui est une plateforme de gestion immobilière permettant à la diaspora africaine d’investir en Afrique de l’ouest en toute sécurité via un site. Les clients ont également la possibilité de prendre contact directement avec un expert (en occurence moi) afin de faire le lien avec l’Afrique par le biais de partenariats mis en place avec des agences immobilières locales.

Cette plateforme a une particularité qu’il est important de souligner: elle est certifiée par la DGVB (Division de Gestion et Vérification de Biens) qui est un organisme de contrôle et de sécurisation de biens immobiliers et fonciers en Afrique. Mon collaborateur qui n’est autre que le fondateur de la D.G.V.B Williams DEMBELE est un jeune de la diaspora qui a choisi de s’installer à Dakar pour créer cette structure de contrôle immobilier.

Grâce à notre riche collaboration nous sommes en mesure de proposer un service inédit aux futurs acquéreurs. Ce qui garantit une sécurité et une lutte contre la fraude immobilière en Afrique. Ainsi avec NAWALI, je fais intervenir systématiquement la D.G.V.B auprès des agences immobilières africaines afin que les biens immobiliers soient contrôlés avant toute commercialisation sur mon site. Nous luttons également pour que l’immatriculation des terres soit faite au fur et à mesure en Afrique.

J’ai mis en place une procédure de réservation qui simplifie et rassure les clients et j’ai pu constater que le résultat était très positif: ce qui me pousse à poursuivre dans ce sens et à élargir mes activités  à d’autres pays d’Afrique.

Entreprendre l’Afrique: Comment fonctionnez-vous actuellement? Travaillez-vous en équipe? 

 Aïta MAGASSA: Pour le compte de NAWALI je travaille seul pour le moment mais en directe et étroite collaboration avec Williams DEMBELE de la D.G.V.B. Notre collaboration est la force de ce projet.

Mon partenaire procède aux premières vérifications d’usage, ensuite après validation auprès des administrations concernées il m’envoie les documents concernant les produits immobiliers à commercialiser. Je prépare une annonce détaillée qu’il complète s’il le faut.

Si nous avons des clients je vais à leur rencontre, un compromis de vente est ensuite signé entre NAWALI et le client. Une décharge est également signée afin de mandater mon collaborateur à exécuter les démarches à la place du client. Nos délais sont assez court: maximum 3 semaines la délibération est obtenu je la reçois en original avec tous les documents relatifs au produit immobilier que je remets en main propre aux clients ici en France. 

Entreprendre l’Afrique: Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer ?  

Aïta MAGASSA: Je suis une femme qui aime prendre des risques, mais des risques calculés. J’ai toujours voulu avoir cette audace de me lancer dans un projet ambitieux en rapport avec mon domaine de compétence. Avec NAWALI c’est un défi que j’ai eu envie de relever et aujourd’hui je pense en être capable de par ma persévérance.  J’ai auparavant déjà tenté l’aventure entrepreneurial en ouvrant un site de cosmétiques naturel, BIO et issus du commerce équitable avec mes 2 sœurs(www.princesse-ameerah.fr). Ceci a été le déclic et m’a poussé à voler de mes propres ailes et à oser prendre le risque seule.

Entreprendre l’Afrique: Avez-vous été confronté à des difficultés quelconques dans votre parcours entrepreneurial ? Si oui, pourriez-vous le partager avec nos lecteurs et nous expliquer comment vous avez su faire pour à chaque fois garder le cap et avancer ?

Aïta MAGASSA: En étant une femme et une maman j’ai bien sûr eu parfois quelques difficultés. Je dirai dans un premier temps: la culpabilité. On vous rappelle sans cesse que vous êtes une maman et que vous ne devriez pas prendre de tel risque. Mais j’ai su surmonter ces moments de doute justement en pensant à mes enfants, j’aimerais qu’ils soient fiers de moi quand ils seront un peu plus grands. D’ailleurs le plus grand qui a 10 ans me soutient déjà beaucoup dans mes initiatives.

J’ai également besoin de me prouver que je suis capable puisque j’ai manqué de confiance en moi durant toute mon enfance et ma jeunesse. Je suis désormais la femme que j’ai toujours voulu être et désormais rien ne peux m’arrêter, sauf la mort bien sûr.

Entreprendre l’Afrique: Si l’on devait retenir 2 mots de vous, quels seraient-ils ? Et pourquoi? 

Aïta MAGASSA: Je dirai: persévérante car j’irais jusqu’au bout de mon concept et audacieuse car je n’ai pas peur de l’échec.

Entreprendre l’Afrique: Quelles ont été (la) ou les personnes qui ont influencé votre parcours ainsi que vos choix professionnels ou personnels ?

Aïta MAGASSA: Hapsatou SY n’a beaucoup influencée: c’est une femme forte et cela me plait. D’ailleurs mon expérience antérieure en cosmétique m’a été insufflée par son parcours.

Entreprendre l’Afrique: Quelle est votre vision pour la suite ? Comment envisagez-vous le développement de votre initiative? 

Aïta MAGASSA: J’aimerais que NAWALI soit une véritable référence en matière d’immobilier qui propose des biens immobiliers sécurisés sur tout le continent africain.

Entreprendre l’Afrique: Quel message aimeriez-vous passer aux personnes qui lieront votre article? 

Aïta MAGASSA: Il suffit d’avoir un déclic, il suffit de croire en soit, de travailler, et de bien s’entourer. Etre auto-entrepreneur ce n’est pas de tout repos mais c’est la plus belle des aventures professionnelles. C’est l’aventure chaque jour, il y aura des bons et des moins bons jours mais il faut se préparer à cela. Généralement les proches ne comprennent pas vraiment cette idée de vouloir entreprendre à tout prix mais si votre idée est innovante, qu’elle répond à un besoin, que vous avez envie de vous lancer un défi personnel et que vous avez une vision de votre projet je vous encourage à tenter l’aventure et à oser prendre le risque.

L’interview tire à sa fin, souhaiteriez vous rajouter quelque chose que nous n’avions pas évoquée durant cette entrevue? 

Aïta MAGASSA: Je suis déterminée et j’espère que ma détermination poussera d’autres femmes, mamans à oser se lancer pour réaliser leur projet.

Dans la continuité de mon projet je suis en train de préparer un évènement immobilier pour la fin de l’année ou vous pourrez retrouver des produits immobiliers sécurisés de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Je vous invite à me suivre sur les réseaux pour avoir plus d’informations dans les mois qui suivent.

Retrouvez Aïta MAGASSA via les liens suivants: 

Site web NAWALI: www.nawali.org

Réseaux sociaux: Page Facebook et Instagram: nawali_immobilier

Entreprendre l’Afrique est un média 100% participatif qui promeut toutes les initiatives portées par les jeune sur le continent africain et à la diaspora.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *