Inspiration: Mariam Dao GABALA, chef d’entreprise, mère et militante des droits de la femme

Après l’obtention du baccalauréat, Mariame Dao intègre la prestigieuse école de commerce ESCA et y entame une formation en finance qu’elle perfectionnera par la suite à HEC Paris et à Montréal.

Dévouée par le changement, Mariam Dao démarre sa vie professionnelle à seulement 23 ans en tant que directrice des finances d’une institution de formation des cadres africains. Elle va enchainer des postes de haute fonction au Bureau international du travail, à la Banque africaine de développement, à l’Organisation internationale du travail et à la Banque mondiale.

Une femme ivoirienne atypique

Né sur la terre ivoirienne, d’un père chrétien et une mère musulmane. Chrétienne catholique, elle épouse un musulman. Mère de cinq enfants de confession islamique, Mariam a grandi en famille et sait se mettre au service des autres. « À l’adolescence, c’est moi qui devais faire les repas, les courses, le ménage…Cela m’a formé le caractère et appris l’esprit de service », se souvient-elle.

A lire aussi: SUPERWOMAN 2018: Le témoignage édifiant de Mariam Dao GABALA

Une femme entreprenante

Tantôt dans son entreprise qu’elle a fondée, tantôt en train de susciter le gout d’entreprendre chez les jeunes filles, Mariam DAGNOGO est ce que l’on appelle une femme dynamique.

Après un passage dans l’émission télé C’MIDI, elle ne va pas manquer de mentionner l’importance de valoriser les droits de la femme surtout en matière de crédit financier.

Pourquoi pas une femme ?

Les femmes sont un potentiel économique de l’Afrique, elles sont le socle d’une famille, d’un peuple : dixit Mariam Dao DAGNOGO.

Pourquoi pas une femme signifie que les barrières liées au genre de la femme ne sont plus une réalité. C’est le combat qu’elle a toujours mené.

Un leader d’impact et symbole de développement ivoirien

Engagée dans le développement de l’Afrique par la femme, Madame Mariame Dao est considérée parmi les 11 femmes qui font avancer la Côte d’Ivoire.

Mariam Dao Gabala est reconnue pour ses actions en faveur de l’émancipation de la femme. Elle est également réputée pour son engagement et pour son travail visant à améliorer et développer le leadership des femmes à tous les niveaux de la société africaine (politique, économique, culturel et social).
Elle reste un symbole au plan national pour son engagement dans le développement et particulièrement dans l’accès au crédit des pauvres et des femmes. Représentante Régionale de l’Afrique de l’Ouest pour OIKOCREDIT (fonction actuelle), elle se spécialise dans les secteurs de la micro finance et du financement des coopératives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *