“Guera Touristique”: l’association qui promeut le tourisme éco-solidaire au Tchad

Dans cet article, nous vous embarquons au Tchad afin de découvrir un nouvel acteur du changement. Il s’agit de Guera Touristique, une association engagée pour la promotion du tourisme solidaire et durable au Tchad.

cc: Association Guera Touristique

“Guera Touristique”: promouvoir le tourisme durable au Tchad 

Guera Touristique est une association à but non lucratif qui oeuvre, depuis sa création en 2016, pour la promotion du tourisme solidaire et écologique, la valorisation de la culture et l’aide à la population à travers la mise en place de micro-projets de développement. Des projets sur l’éducation pour les enfants, la lutte contre l’analphabétisation (en majorité chez les femmes), la formation professionnelle pour les jeunes entrepreneurs, la lutte contre l’insécurité alimentaire et le manque d’eau, l’aide à la résolution de conflits intercommunautaires, tout autant de problématiques qu’on peut rencontrer au Tchad.

Un partenariat gagnant-gagnant avec des ONG pour le bien-fondé de l’association

L’association est composée d’une vingtaine de membres incluants les fondateurs, les adhérents ainsi que de jeunes volontaires français. Ce volontariat a pu voir le jour grâce à un partenariat signé en 2018 avec « La Guilde Européenne du Raid », une ONG reconnue d’utilité publique.

L’association « AYO », association de droit français située à Paris et opérant habituellement en Arménie, a pu accorder un financement pour la construction d’un puits à la communauté des retournés peulhs, à Niergui.

Plusieurs activités ont déjà été mises en place par l’association, en partenariat avec différentes structures clés locales.

En janvier de cette année, un centre d’alphabétisation a été mis sur pied pour permettre à des femmes (une trentaine environ) d’apprendre à lire, écrire et parler le français grâce à la mise à disposition d’un maître communautaire à Mongo par l’association “Guera Touristique”.

En Juin 2018, une formation pour l’entreprenariat appuyé par la Maison de la Petite Entreprise du Tchad (MPE) a été effectuée à Mongo pour les jeunes dans la province du Guéra. Des cours de judo ont également été mis en place en partenariat avec la Fédération Tchadienne de Judo à l’orphelinat de Mongo, accueillant environ mille enfants.

De plus, 3 festivals de culture nomade (arabe et peulh) à Mongo ont été organisés, laissant ainsi un succès touristique intéressant grâce à la venue d’européens à chacune des trois éditions. 

cc: Association Guera Touristique

Entrevue avec le Président de l’association “Guéra Touristique”, M. Hassane Abdoulaye

Entreprendre l’Afrique: Pourquoi avoir lancé cette structure ?  

Hassane Abdoulaye:  Je me suis rendu compte de l’immense potentiel touristique et culturel que la province du Guéra avait à proposer. Prenant aussi en compte la réalité difficile dans laquelle se trouve le Tchad, j’ai souhaité contribuer au rayonnement de la province du Guéra et par la même occasion, apporter une aide significative et réelle à la population.

La tâche ne sera pas facile, et ça j’en ai conscience car notre pays souffre encore malheureusement, économiquement et socialement, sans parler de la mauvaise réputation qu’elle subit, notamment sur les différents médias: ce qui n’aide en rien au développement du tourisme. Néanmoins, en tant que tchadien, je suis convaincu que nous avons beaucoup à offrir au reste du monde. Nos paysages sont magnifiques, notre culture au travers de nos nombreuses communautés est riche et joyeuse.

Entreprendre l’Afrique: Quelles sont les activités prévues pour l’association ?

Hassane Abdoulaye: Concernant nos projets en cours, nos trois volontaires françaises arrivent au cours de ce mois de Novembre et auront comme missions principales d’intervenir sur l’éducation des filles et des femmes à l’école de Mongo ainsi qu’aux écoles environnantes.   Il est a noter aussi que nous sommes à la recherche de solutions viables pour l’éducation auprès des enfants vivants dans les camps  situés en brousse.

Afin d’appuyer ces activités, nous avons reçu des dons de livres provenant de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique et d’une association Française « Les bouquins volants », qui nous ont respectivement fait des dons de 50 et 650 livres, manuels scolaires que nous mettrons à disposition des écoles et de nos centres d’alphabétisations.

Toujours sur le thème de l’éducation, parce que nous vivons dans un monde ouvert et de plus en plus sans frontières, nous mettons en place ce mois-ci un centre d’apprentissage de l’anglais pour les enfants et les collégiens toujours dans le Guéra. Nous croyons plus que jamais que l’arabe, le français l’anglais permettront aux jeunes tchadiens de s’ouvrir plus facilement et rapidement au monde.  Enfin, à moyen-terme, et en fonction des moyens à notre disposition, nous prévoyons de proposer des cours d’informatiques pour sensibiliser les populations à la culture numérique.

cc: Association Guera Touristique

Zoom sur la 4ème édition du Festival de la culture nomade (arabe et Peul) de Mongo: 

Dans le but de valoriser l’image du Tchad et de ses cultures, nous organisons, du 23 au 26 décembre la 4ème édition du festival de la culture nomade (arabe et peul) de Mongo. Plusieurs activités sont proposées à savoir: desdanses traditionnelles de toutes sortes, des courses de chameaux, une dégustation des plats traditionnels et du mode de vie nomade.

Entreprendre l’Afrique: Quelle est votre vision pour la suite ?

Hassane Abdoulaye: Nous poursuivons notre volonté de développer des partenariats et des collaborations durables afin d’instaurer une continuité de l’accueil des volontaires internationaux.

A travers nos actions locales auprès de la population locale, nous prévoyons très prochainement l’ouverture prochaine d’un nouveau centre d’alphabétisation ou encore de formations spécialisées pour les guides du Guera ainsi qu’un appui pour les jeunes désireux de démarrer une activité rémunératrice.

Sur le plan touristique, nous aimerions poursuivre la tenue de notre festival chaque année et ainsi y apporter au fur et à mesure une meilleure visibilité sur le web via notamment des partenariats avec des agences ou autre structures expertes dans le tourisme.

Pour ce faire, Mongo étant un lieu de passage obligé pour à la fois les provinces au nord et le parc de Zakouma au sud-est, nous avons pour projet d’installer le long de la route un camp de passage traditionnel offrant un environnement atypique mais confortable.

Entreprendre l’Afrique: Nous tendons vers la fin de notre Interview, quel message aimeriez-vous passer aux personnes qui lieront votre article? 

Le Tchad à énormément à offrir car ce pays regorge d’un patrimoine culturel et historique très important et pourtant très méconnu. Nous sommes plus que jamais convaincus que le tourisme a un rôle crucial à jouer dans le développement économique et social du pays.

Il est important de rappeler que le Tchad souffre d’une très mauvaise réputation alors que par exemple, il est le seul pays du Sahel où Boko Haram n’y est pas basé. De plus les précédentes éditions de notre festival se sont très bien déroulées puisque de nombreux touristes nous ont rendu visite.

Nous sommes constamment à la recherche de bonnes volontés, partenaires, conseils et toute aide utile au développement des activités de notre association.

cc: Association Guera Touristique

Pour toutes informations complémentaires sur l’association “Guéra Touristique”: 

Instagram: guera.touristique

Email: guera1.touristique@yahoo.com

Tel: (+235) 91 02 31 81 / 63 33 24 10

 

Entreprendre l’Afrique est un média 100% participatif qui promeut toutes les initiatives portées par les jeune sur le continent africain et à la diaspora.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *